2021 / Revivre

Commande publique, programme Les Nouveaux Commanditaires, centre hospitalier de Saint-Malo
Sculpture
Bois, résine et pierre reconstituée, peinture, feuille d’or, vernis
Dimensions 120x150x30cm

La loi de bioéthique du 6 août 2004, conseille aux « établissements titulaires de l’autorisation mentionnée à l’article L1233‑1, de créer un lieu de mémoire destiné à l’expression de la reconnaissance aux donneurs d’éléments de leur corps en vue d’une greffe ». Le centre hospitalier de Saint-Malo a souhaité faire appel au programme des Nouveaux commanditaires qui permet à des citoyens de passer commande d’une oeuvre à un artiste en réponse à une question de société. Le médiateur Eternal Network leur a proposé de confier cette commande à Laurent Pernot.

SUGGÉRER CE PASSAGE DE VIE ENTRE CELUI QUI PART ET CEUX QUI VONT VIVRE :
Laurent Pernot a créé une œuvre installée à l’hôpital de Saint-Malo le 22 juin 2021, dans le hall d’accueil, à l’occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. Cette œuvre transcrit la générosité portée par le geste de don. On y voit deux avant-bras se rapprochant, qui émergent d’une plaque sur laquelle est inscrit : « La transmission de la vie, c’est ce cadeau immense qui a permis à l’inconnu que je suis de revivre », parole de greffé anonyme à la feuille d’or à la manière d’une plaque commémorative. Ces deux mains qui se frôlent, dans un geste pour retenir, soutenir, compatir, transmettre, prendre soin, ouvrent le champ d’interprétation et prennent un sens différents selon le vécu et la sensibilité de chacun. Avec délicatesse, Laurent Pernot aborde la transmission de vie. Il rend hommage aux donneurs décédés et à leurs proches endeuillés, tout en signifiant l’importance du don et de la greffe.

Le don d’organe contribue à une conception de l’humanité -et plus largement de la vie- comme une seule et même entité, un ensemble dont nous ne sommes que des parties. J’aime à penser l’humanité entière comme un seul corps. Le don d’organe est un geste de charité absolu (chez Jankélévitch, “la charité est la vertu des vertus”), un cadeau sans rien attendre en retour, sinon redonner de l’espoir à d’autres qui souffrent, permettre à d’autres de survivre, à ces autres -qui pourraient être nous- de ne pas mourir. Un don n’est pas un sacrifice, c’est une ultime déclaration d’amour: un cadeau à la vie. Il y a un vide entre ces deux mains, un espace infime. Ce vide représente ce qui sépare les morts des vivants. C’est-à-dire presque rien. Dans un mouvement suspendu, une main va retourner à la vie grâce à l’autre qui la quitte, dans un dernier geste de générosité. Laurent Pernot

MÉDIATEUR ACTION NOUVEAUX COMMANDITAIRES
Eternal Network | Eric Foucault

COMMANDITAIRES
Nathalie Guinard, médecin coordinateur | Alexia Bizeul, infirmière coordinatrice, chargée des prélèvements | Rachel Ménard, infirmière coordinatrice, chargée des prélèvements | Catherine Prémel-Cabic, directrice adjointe, chargée du projet | Dominique Moreau, président de FRANCE ADOT 35 | Avec le concours de Armelle Boulvard, coordinatrice pour l’Agence de biomédecine de Rennes

PARTENAIRES
Ville de Saint-Malo | Centre Hospitalier Saint-Malo | Fondation Daniel & Nina Carasso | Fondation de France

DONATEURS
GMF | AMIGO Bretagne | EOVIMcd | Groupe BEAUMANOIR

CONSEILLERS
France ADOT 35 | Agence de la Biomédecine