2017 / La terre où les arbres rêvent

Installation monumentale, place Royale, Nantes
Production Le Voyage à Nantes

 

Laurent Pernot s’est inspiré de la présence de l’eau et du rôle qu’elle a joué dans l’histoire de la ville de Nantes, mélange de fortunes et de tragédies. Se référant aux terres lointaines, il propose un paysage surréaliste en imaginant, à proximité de la fontaine représentant la Loire et ses affluents, une île, un désert, une oasis fantôme.

D’aspect fossilisé, ces arbres venus de continents et d’ères différents – un palmier, une souche, un arbre tropical préhistorique aujourd’hui disparu – sont comme endormis. Sculptures de béton, ces géants de pierre accueillent en leur cime courbée des figures blanches asexuées, dans des postures à la fois intimes et universelles, en sommeil –temps d’arrêt où la vie est la plus vulnérable. Assoupies, peut-être réfugiées ou rescapées, elles semblent provenir d’un autre monde. Les arbres apparaissent alors comme des refuges, jaillis d’un temps ancien où nos ancêtres habitaient les forêts. Plus largement, la tension qui surgit de la présence des corps qui pèsent sur les arbres, se courbant tels des roseaux, nous interroge sur la précarité de cet équilibre entre l’homme et la Nature.

Production, Le Voyage à Nantes
Direction, Jean Blaise
Chargée de production artistique, Marie Dupas
Direction technique, Bertrand Leme, assisté de Romain Decroix
Attachée de production artistique, Julie Grobost
Assistante de projets, Mathilde Griffaut
Bureaux d’étude, Xadice Engineering
Bureau de contrôle, Apave
Coordination SPS, Bureau Cobati
Conception mécanique et usinage, BESNE Concept Ingénierie – Groupe ELYPS
Sculpture béton, Atelier Deshommes
Sculpture personnages & feuillages, Cellule B
Décor Sol, Didier Pontoizeau
Matériaux sol, Lafarge France
Levage et transport, Atlantic Services Négoce
Remerciements: Régis de Closets, Anthony Sourdeau, MAD Agency – La SIRA