2021 / Forever

Sculpture publique commandée pour la cour du jardin Arnaud Beltrame à Paris
Avec l’aimable autorisation de @galeriemarguo

Ciment armé et matériaux divers, dimensions (letters) 400x45x60cm

Le dispositif de fragmentation, qui se rapporte à notre expérience du temps et de la mémoire, est également en jeu dans la sculpture de quatre mètres de long intitulée Forever, un mot omniprésent dans les déclarations d’affection, qui semble être ici dans un état d’érosion prématuré. Les lettres qui s’effritent, mais qui sont encore lisibles, évoquent la persistance de l’amour contre les ravages du temps. Elles rappellent également la mode architecturale du XVIIIe siècle pour les “ruines factices”, qui faisait appel à la fascination des romantiques pour le passé et leur propre mortalité.

Oeuvre produite dans le cadre de l’exposition “Antinoüs, Antinoüs”, galerie Marguo, 2021