2021 / Antinoüs, Antinoüs

Sculpture publique commandée pour la cour du jardin Arnaud Beltrame à Paris
Avec l’aimable autorisation de @galeriemarguo

Bassin en pierre naturelle, eau, résine, pierre et marbre reconstitués
170 x 170 x 50 cm

Au centre de la cour se trouve un bassin en pierre rempli d’eau, à travers lequel deux têtes – l’une flottant au-dessus du ménisque et l’autre immergée au fond du bassin – se reflètent à perpétuité, dans un jeu de miroir. L’eau devient ici une métaphore matérielle du passé (Antinoüs est par ailleurs mort noyé dans le Nil), car elle est à la fois tangible et non solide, ondulant et déformant ce que nous pouvons voir en son sein, tout en reflétant nos vues du présent. Sous l’eau se trouve une reproduction datée de la mort d’Antinoüs (environ 130 ap. J.-C.), basée sur un buste actuellement conservé au Musée du Capitole à Rome. Au-dessus d’elle se trouve la tête du compagnon de l’artiste, en marbre reconstitué.

Pour la réalisation de cette œuvre, l’artiste Laurent Pernot s’est appuyé sur le savoir-faire des mouleurs-statuaires de l’Atelier de moulage de la Rmn-Grand Palais. https://ateliersartmuseesnationaux.fr/