2017 / Passage Sainte-Croix, Nantes

“Pas de rose pour l’infini”, exposition personnelle du 1 juillet au 27 août 2017

Laurent Pernot expérimente des processus temporels, poétiques et immersifs. Ses œuvres s’articulent autour des notions de visible et d’invisible, du temps et de la mémoire, de l’éphémère et de l’éternité, de l’être humain et de la nature… L’identité, l’origine et les limites du vivant sont parmi ses thèmes majeurs. Énigmatiques, ses œuvres se nourrissent autant de recherches actuelles en anthropologie, en astrophysique ou en écologie, que de l’imaginaire du cinéma, de la littérature et de l’histoire de l’art. Une dimension onirique s’échappe de son univers à la fois poétique, fragile et inquiétant.

Pour le Passage Sainte-Croix, Laurent Pernot rassemble un corpus d’œuvres qui font écho à La terre où les arbres rêvent, œuvre créée pour la Place Royale dans le cadre du Voyage à Nantes 2017 : des arbres gigantesques fossilisés, sur une terre desséchée et craquelée, portent en leur cime courbée des figures endormies à la morphologie humaine. Malgré l’équilibre précaire entre l’homme et la nature, le réveil de ces êtres est possible. Le temps est suspendu. Au Passage Sainte Croix, Laurent Pernot poursuit le voyage et emmène le visiteur vers un monde d’astres, d’eau et de terre qui précèderait l’émergence de la vie humaine.

La saison culturelle 2017-2018 du Passage Sainte-Croix, introduite par l’exposition de Laurent Pernot, se consacre au thème « Habiter » dont les pistes de réflexion sont essentielles à chaque homme : habiter sa vie, son corps ou le monde ; habiter avec l’autre, le familier, l’étranger ; être habité intérieurement.