2017 / EDIS Fond de dotation, Avignon

“HORTUS”, exposition collective du 2 juin au 1 octobre 2017

Commissaire d’exposition : EDIS

À la croisée des sciences informatiques et numériques, de la biologie et de la chimie, de l’ingénierie et de la robotique, les 12 artistes installés au musée Vouland proposent des installations en miroirs des collections et du jardin. Autant d’invitation à des expériences perceptives inédites et à un regard nouveau sur les arts décoratifs du musée à travers notre imaginaire d’aujourd’hui.

Diplômé de l’Université Paris VIII et de l’Ecole du Fresnoy, Laurent Pernot façonne depuis une dizaine d’années une oeuvre polymorphe à travers différents médias : la projection vidéo, l’installation, la photographie et le détournement d’objets. Sa poétique a pour ressort principal le flux du temps, l’impermanence des choses, le visible et l’invisible rendus perceptibles par une certaine utilisation de la lumière et du mouvement. Nourries de références savantes, ses installations sont empreintes d’une douceur inquiète qui manifeste la perte ou la disparition et induit la sensation d’un monde flottant dont la fragilité nous menace.
Les oeuvres de Laurent Pernot sont souvent des figures du temps, comme La rose, énigmatique et fascinante « video sculpturale ». Posée au sol contre un mur, non loin des délicates aquarelles de Redouté qui lui font écho, une véritable rose blanche s’enflamme et semble se consumer sous nos yeux ébahis. Techniquement, la flamme correspond à une projection vidéo, à une image virtuelle faite de particules de lumière qui procurent une illusion brève mais intense. Au travers de l’artifice, l’oeuvre rend palpable les effets du temps qui passe et la flétrissure à venir de la rose. Elle s’offre comme une vanité contemporaine à l’instar des bouquets recouverts de glace qui trouvent une résonnance particulière dans le décor feutré des salons du premier étage. En apparence réalistes, ces objets énigmatiques semblent avoir été saisis par le froid, ou provenir d’une autre époque. Situées dans un espacetemps suspendu, un temps hors du temps, ces bouquets troublent par leur connivence décorative avec les peintures et tentures environnantes.

Les artistes : Hicham Berrada, Vincent Broquaire, France Cadet, Miguel Chevalier, Edmond Couchot & Michel Bret, Bertrand Gadenne, Laurent Pernot, Quayola, Scénocosme, Antoine Schmitt