2011 / Palais de Tokyo, Paris

“Ruée vers la perdition”, exposition personnelle du 2 au 31 décembre 2011

Prix SAM pour l’art contemporain 2010 – SAM Art Projects

Commissaire d’exposition : Daria de Beauvais

LES modules – FONDATION Pierre bergé – YVES SAINT LAURENT

Photographies : André Morin

Laurent Pernot travaille principalement la vidéo, mais s’intéresse également à la photographie et à l’installation. Il crée de courtes scènes nimbées de mystère, allant parfois jusqu’à créer le trouble ; le hors-champ, à la fois attirant et angoissant, semble détenir toutes les clés. Par le biais d’un langage poétique accompagné d’un travail sonore délicat, le jeune artiste crée des univers oniriques et évoque le surnaturel. Il fait apparaitre une nature magnifiée, joue avec nos souvenirs et nos visions de l’avenir. Il cherche dans un même temps à nous faire perdre nos repères et à nous placer dans une situation d’émerveillement.
L’exposition « Ruée vers la perdition » propose d’invoquer une réflexion entre passé et présent. Elle présente un ensemble d’oeuvres réalisées au Brésil, plus précisément dans la région du Minas Gerais, où une civilisation est apparue sur le lieu d’une des plus importantes ruées vers l’or de l’histoire, à la fin du 17e siècle. La vidéo éponyme est une plongée dans l’obscurité des mines d’or aujourd’hui abandonnées, mettant en rapport ces dernières avec les images d’oeuvres d’art réalisées grâce au métal extrait des montagnes. Elle est accompagnée de la sculpture d’un mulet qui apparait comme une découverte archéologique, partiellement enfouie dans le sol. Plus loin apparait un foyer, dont les branches et brindilles prêtes à brûler pour réchauffer ou protéger sont recouvertes d’or, revêtant ainsi un caractère précieux.